* *
* *
Actualité - 2013 - Les Parrines

Monsieur le Président du Conseil Général,

La réponse que vous apportez aux signataires de la pétition confirme malheureusement nos craintes et renforce nos convictions :

- Faire l’historique d’un dossier n’apporte aucun élément permettant de trouver des solutions au problème en question. Pire, il rappelle que ce projet a 10 ans et qu’il mérite d’être actualisé. Ce que confirmaient déjà en 2010 les conclusions de la commission d’enquête publique sur le plan départemental d’élimination des déchets : « le projet de plan se fonde sur des données et des statistiques non actualisées et n’intègre pas des modifications substantielles intervenues depuis cette époque et ayant trait notamment à la démographie, aux Directives Européennes, au Grenelle de l’Environnement… ».  Mais encore : « le Conseil général et ses conseils n’ont pas apporté tous les éclaircissements nécessaires sur les questions posées par les administrés et la Commission d’Enquête ». Evidemment l’avis rendu le 5 janvier 2010 par la commission d’enquête publique était défavorable…

- Ensuite, nous contestons formellement les chiffres que vous communiquez sur la production totale de nos déchets et qui vous permettent de justifier le 2ème centre de stockage. D’où provient ce chiffre d’une production annuelle de déchets de 174 000 tonnes ? Y aurait-il une erreur de frappe ou ce chiffre intègre-t-il déjà les déchets provenant d’autres départements ? Aucun élément figurant dans le plan départemental d’élimination des déchets ne permet de recouper le tonnage que vous nous annoncez. Les chiffres sur lesquels nous nous appuyons sont issus du Plan Départemental (page 62) et d’informations directement récupérées auprès du centre de Valensole et du Beynon. Ils mettent en évidence un besoin de stockage de 74 000 tonnes en 2010 ! Qui entretient la confusion ? Quelles sont vous sources ? Tout cela mérite la plus grande transparence.

- En terme de confusion vous citez  le code de l'environnement mais vous l'interprétez à contre sens. Le décret 2011-828 précise : La capacité annuelle d'incinération et de stockage des déchets non dangereux ne peut être supérieure à 60% de la quantité des déchets produits « dans le département concerné ».

- Vous n’êtes par ailleurs pas sans savoir que le SMIRTOM (regroupant 2 Communautés de Communes : la Moyenne Durance et Lure Vançon Durance) et la Communauté de Communes Asse Bléone Verdon qui représentent au total 29 communes ont émis le souhait de quitter le SYDEVOM ne se retrouvant pas dans la politique menée actuellement par le syndicat. Tout ceci devrait être de nature à attirer votre attention ?

- Nous confirmons également notre désaccord total sur le choix du site retenu. Vous n’avez pas eu un mot pour les expropriés ? Savez-vous que les premières habitations se situent à 580 mètres seulement de la poubelle ? Que faites-vous des activités de pleine nature ? Que faites-vous des activités économiques, agricoles et touristiques ?...

- Enfin, pas un mot non plus de votre part sur les chiffres du tri dans notre département. Avec 13,3% seulement, nous figurons parmi les plus mauvais départements de France ! A quand une politique ambitieuse en la matière ?

Alors, Monsieur le Président du Conseil général, nous réitérons notre demande de gel du projet et d’ouverture immédiate de discussions pour rechercher des solutions alternatives.

Nous n’avons ni le sentiment d’être des menteurs, ni le sentiment de travestir les faits, ni le sentiment d’être dans la caricature. Nous avons simplement le sentiment de ne pas être respectés mais méprisés.

Il est temps de passer à autre chose que des réponses par mails ou par voie de presse, mettons nous autour d’une table, travaillons ensemble, trouvons LA solution, agissons dans l’intérêt général.

D’ici là, notre mobilisation continue…

Recevez, Monsieur le Président du Conseil Général, nos sincères salutations.

L’Association de Sauvegarde des Parrines

&

L’Association Qualité de Vie en Haute-Provence


 


Date de création : 23/03/2013 : 01:52
Dernière modification : 16/03/2015 : 13:53
Catégorie : Actualité
Page lue 2029 fois

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche



Calendrier
Archives

Fermer Actualité

Fermer Activités

Fermer Revue de presse

Fermer Actualités

^ Haut ^